Rouen roule sur Savigny pour remporter le Challenge de France 2022

Une autre grande victoire pour les Huskies

GELLAINVILLE – À un moment donné, les Huskies de Rouen auront besoin d’un club-house plus grand – juste pour abriter tous les trophées qu’ils ne cessent de collectionner !

Au cours des deux dernières décennies, le club a construit une dynastie pour les âges dans le baseball D1, remportant six titres de champion consécutifs et 16 des 18 derniers depuis 2003.

Ils ont également eu leur juste part de succès dans le tournoi Challenge de France, et dimanche, lors du match pour le titre de l’édition de cette année, ils se sont à nouveau imposés, battant les Lions de Savigny pour remporter l’événement pour la 10e fois.

Mercadier a été formidable pour Rouen

Quel est le secret de leur succès ? La réponse est sans doute multiple. Ils ont eu d’excellents entraîneurs au fil des ans, oui. Et quelques recrues étrangères hors concours. Mais ils ont également eu le don de développer – et de retenir – les talents français locaux, et cela plus que tout, a fait la différence.

Dimanche n’a pas fait exception, car les Huskies – leur personnel de lanceurs épuisé par trois jours précédents de compétition intense – ont choisi de faire confiance à un bras relativement non testé du nom de Thibault Mercadier.

Fraîchement sorti de sa première année dans un collège communautaire du Nebraska, aux États-Unis, le joueur de 19 ans a relevé le défi (et même plus) dans ce qui était sans aucun doute le plus grand match de baseball français de sa carrière.

Tom Dahan et les Lions ont fait un bon parcours (jusqu’à dimanche)

Il a concédé un point (non mérité) en première manche dans ce qui s’annonçait comme un début prometteur pour les Lions, qui espéraient profiter de l’inexpérience de Mercadier en D1 pour en donner aux Huskies un véritable coup de fouet. Mais à partir de là, le jeune lanceur s’est installé dans un groove impressionnant, n’accordant que deux coups sûrs et en retirant sept en cinq manches de travail.

À ce moment-là, Rouen menait 6-1 grâce à une grosse quatrième manche qui comprenait un doublé imposant de deux points produits par Bastien Dagneau, qui a réussi deux coups sûrs dans le match.

Il s’est avéré que c’était tout ce dont ils avaient vraiment besoin, car les releveurs de Rouen, Will Moscato et Esteban Prioul, ont limité Savigny à un seul point supplémentaire dans ce qui restait du match.

Pour faire bonne mesure, les Huskies ont augmenté le score de cinq autres points dans le neuvième pour gagner par un score final de 11-2, mais à vrai dire, le résultat semblait décidé bien avant cela.

Hugo Blondel passe une année fantastique

Louis Brainville de Rouen a réussi autant de coups sûrs dans le match (quatre) que toute la formation des Lions réunie. Maxime Lefève et Hugo Blondel ont réussi deux coups sûrs chacun, et Joseph Toubeaux, coéquipier de Mercadier au Western Nebraska College, est entré dans l’action avec son propre coup sûr.

Ce n’est pas la dernière fois que les Huskies et les Lions se rencontreront cette année. Rivale dans la même division (groupe A), l’équipe s’affrontera à nouveau le 19 juin dans le cadre de la saison régulière de D1.

Dans l’état actuel des choses, Rouen mène la poule avec un bilan de 8-2. Savigny (5-3) occupe actuellement la troisième place, derrière les Cougars de Montigny (7-3), mais cherchera à rattraper le week-end du 11/12 juin, face à l’UC de Paris, qui n’a pas encore gagné un match cette année.

Pour tous les résultats et statistiques du Challenge de France de cette année, cliquez ici.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s