D1 Playoff Preview (1ère partie – Rouen/Montpellier)

Gabriel Harrison mène la ligue avec une moyenne au bâton de .439

La saison régulière de la saison D1 de baseball touche enfin à sa fin, il est donc temps de se tourner vers la phase des éliminatoires du championnat de France, qui débute samedi.

Trois des demi-finalistes de l’an dernier sont de retour : les Huskies de Rouen, tenants du titre de D1, les Barracudas de Montpellier et les Lions de Savigny. Étonnamment, les Sénart Templiers ne sont pas en compétition cette année. A leur place, les Boucaniers de La Rochelle, qualifiés pour les playoffs D1 pour la première fois de l’histoire du club (chapeau !).

Il y a beaucoup d’intrigues alors que les quatre prétendants se préparent à se qualifier pour la finale. Et la grande question, bien sûr, est de savoir si quelqu’un peut éliminer les champions éternels – les Huskies – qui ont remporté cinq titres de champion d’affilée et 14 des 15 derniers.

Les premiers à affronter les Champs seront les Barracudas. Mais battre les « big dogs » du baseball français – surtout avec les premiers matchs de la série qui se déroulent à Rouen – sera plus facile à dire qu’à faire.

Voici un aperçu rapide :

Les Huskies (12-4) et les Barracudas (12-4) entrent dans leur série éliminatoire au meilleur des cinq avec des records identiques et beaucoup d’histoire récente dans la compétition en tête-à-tête.

Ils se sont rencontrés en finale du Challenge de France 2021, que Montpellier a remporté, se sont affrontés plus tard en demi-finale de l’année dernière (Rouen a pris le dessus dans ce cas), et se sont à nouveau rencontrés en demi-finale de la Coupe de la Confédération 2022.

Alors, quelle équipe sortira triomphante cette fois-ci ?

Les Huskies, avec leur pedigree de champion, leur rotation profonde et leur puissante formation semblent avoir l’avantage.

Lanceur rouennais Quentin Moulin

Le trio rouennais composé de Yaeferson Gómez (3-0, 1.51 ERA), une recrue vénézuélienne, et des lanceurs français Esteban Prioul (3-0, 2,03 ERA) et Quentin Moulin (3-2, 2.06 ERA) les place dans une position enviable. Et avec neuf joueurs tous au bâton au nord de .300, l’attaque Husky est un véritable mastodonte.

Gabriel Harrison (.439) a la meilleure moyenne au bâton de la ligue parmi les joueurs avec au moins 40 at-bats.

Le cogneur Bastien Dagneau (.393), le leader de la D1 en HR et RBI, avec respectivement 5 et 30, a connu une saison monstre. « Balou », comme on l’appelle, est également à égalité en tête de la ligue pour les coups sûrs (24) avec son coéquipier Hugo Blondel (.369). Et n’oubliez pas Javier Hernandez, un ancien espoir des Blue Jays de Toronto, qui est allé 7 en 10 dimanche dernier pour augmenter sa moyenne de la saison à .382.

Javier Hernandez a terminé la saison régulière en feu

Les Barracudas auront les mains pleines, en d’autres termes. Mais ne les radiez pas tout de suite.

L’as Kevin Canelón du Venezuela a connu une année sensationnelle, avec un record de 7-0, le meilleur de la ligue, et une ERA 0.36 ! Il a également 72 retraits au bâton! L’équipe a également bénéficié du développement de Mathis Nayral, 18 ans (3-1, 1.76 ERA), et l’arrivée de la sensation japonaise Kenjiro Sugiura (1-2, 0.59 ERA) leur donne une réelle profondeur dans l’enclos des releveurs.

Mathis Nayral (à gauche) et Steve Anderson

Les “poissons” sont aussi dangereux en attaque. Le joueur français Fabian Kovacs (.349) a connu une année fantastique, tout comme Mathis Guiraud (.328).

Steve Anderson, des États-Unis, s’est amélioré au fur et à mesure que la saison progresse et il bat actuellement .328. Paolo Brossier (.318) donne aux Barracudas une vitesse et une constance supplémentaires depuis son retour des États-Unis à la mi-saison. Et puis, bien sûr, il y a le dynamique dominicain Ariel Soriano (.339), une sensation depuis son arrivée en France en 2018.

Paolo Brossier est “Fast and Furious”

Le match 1 de la série aura lieu ce samedi (30 août) à partir de 16 h. à Rouen. Les équipes rejouent dimanche (14 heures) avant de reprendre la série le samedi suivant (8 août) à Montpellier.

Leave a Reply

Fill in your details below or click an icon to log in:

WordPress.com Logo

You are commenting using your WordPress.com account. Log Out /  Change )

Twitter picture

You are commenting using your Twitter account. Log Out /  Change )

Facebook photo

You are commenting using your Facebook account. Log Out /  Change )

Connecting to %s